• Cie Scolopendre

     

    Projet M

    Création 2013. Spectacle autour de la maternité, inspiré du texte d'André Gide, Le Prométhée Mal Enchaînée

    Et si la femme enceinte était à l’image de Prométhée ?

    Pour l’amour de l’homme, elle ravit l’étincelle créatrice. A la suite de ce rapt, son ventre s’arrondit comme le rocher du Caucase. Un fardeau précieux pour l’avenir pèse en elle, l’oblige à ralentir, lui enseigne la solitude. Et cet aigle dans son giron, qu'elle va apprendre à aimer, qu'elle nourrit d'abord avec son sang puis avec son sein, cet aigle lui prêtera-t-il ses ailes?

     

     

    Compagnie Scolopendre : http://compagnie-scolopendre.over-blog.com

    Danse de corps, d’ombres et d’objets par Ephia - Composition électroacoustique par Laurent Grappe

    Réalisation du décor par Raphaël Thibault - Inspiré du texte d’André Gide,  Le Prométhée Mal Enchaîné

     

     

    La Planète des deux collines

    La compagnie Scolopendre présente "La planète des deux collines", un spectacle d'ombres et de marionnettes : Sur la planète des deux collines, Diamoclis doit ratisser toute la journée, les herbes hautes qui chaque nuit, sont décoiffées par un grand vent. Un jour, Diamoclis rencontre un étrange ver de terre. Cette rencontre changera son destin.

     

     

          



     CHAOSanatomique

    La Compagnie Scolopendre présente "CHAOSanatomique", danse et théâtre d'ombres.
    Poésies de Jules Supervielle et Michel Lamart.

    Du rêve d'une femme naissent les premiers hommes. Créations imparfaites et inabouties. Néanmoins une rencontre se produit entre une aveugle et un écorché. Mais comment faire connaissance?

    La peau de l'écorché s'étale dans l'espace du rêve, écran sensible qui laisse transparaître son fort intérieur. Les effets de lumière, reflets colorés, ombres volumineuses révèlent organes, respirations, battements de coeur telle une autopsie inversée du corps humain.

    L'aveugle, danse, fait rouler son oeil de pierre et cherche à palper les images. Des fragments de son corps viennent toucher par instants nos regards. Engloutie par des flots de couleurs et de sons, avalée par ses propres créations... la rêveuse assiste-t-elle à sa noyade? ou bien fait-elle parti d'un rêve plus grand encore?